Rechercher

Comment faire son carnet relié?


J’avais très envie de me faire un nuancier pour mes aquarelles. Je souhaitais un joli carnet avec du papier aquarelle de 300g/m2 et pas dans des prix trop élevés.

Personnellement, je n’ai pas trouvé ce que je voulais. Alors qu’à cela ne tienne ? Je vais le faire.

Voulez-vous connaître la démarche ? Lisez la suite. Je vous explique tout.





Matériel nécessaire

Quelques éléments sont nécessaires pour créer votre carnet. Je vous joins la liste complète.

Vous pourrez certainement trouvez des alternatives pour une première.


Par exemple, si vous n'avez pas de perce papier, une aiguille fera l'affaire.

Pour la couverture, vous pourrez recycler un vieux sac à main par exemple.


Comment ça marche?

1 - Pliez vos papiers

La première étape est de plier vos papiers en deux.

Personnellement j’avais un vieux carnet à spirale d’aquarelle A4 qui traînait depuis bien longtemps. Le papier n’étant pas exceptionnel, je ne l’utilisais pas.

J’avais envie de le transformer.

J’ai plié les 20 feuilles restantes en 2 dans le sens horizontal pour avoir des feuilles A5.



2- Rassemblez vos cahiers


La deuxième étape consiste à former des cahiers au sein du carnet. Ainsi, vous pourrez les coudre à la couverture pour les fixer.

J’ai choisi de les rassembler par deux. Le papier étant très épais, les rassembler par 3 ou 4 aurait fait beaucoup de décalage.

Ainsi j’ai obtenu 10 cahiers à assembler contenant chacun deux feuilles pliées l’une dans l’autre. Mon carnet fera donc 80 pages, ce qui me convient parfaitement.


N'hésitez pas à adapter le nombre de feuilles et de cahiers selon le type de papier que vous utilisez.



Jusque là tout va bien, un peu long mais rien de difficile :)



3- Préparez votre couverture


Alors là, il a fallu que je me creuse un peu la soupière pour ne rien oublier et aligner les cahiers à la couverture.

Et je vous livre tout.




Ça faisait quelques temps qu’un faux leather aux superbes motifs floraux de chez Cultura me faisait de l’œil. Il a un aspect assez étrange, on dirait du carton un peu souple plutôt que du simili cuir. J’avais un peu peur que le papier se déchire mais finalement, le rendu est très sympa et assez costaud. Il a fallu quand même faire attention aux trous formés dans la couverture (pas trop prêt) et aux pliures non souhaitées puisque ce faux cuir marque beaucoup tout de même.

Donc, ne voulant pas trop marquer ce faux cuir, j’ai choisi de découper en une seule fois la couverture que je souhaitais avec deux rabats.


Pour le calcul de la largeur de la couverture, il faut une feuille A4 (le recto A5 + le verso A5), la tranche du carnet ici 2.5cm (qui correspond à l'épaisseur de vos 10 cahiers ou nombre de cahiers rassemblés ensemble en les serrant à fond), les deux rabats de 5 cm de chaque côté ici.


Pour le calcul de la hauteur du carnet, j’ai choisi de rajouter quelques millimètres au 21 cm de format A5.

Donc au total il faudra découper un rectangle de :

Largeur : 14.8 + 14.8 + 2.5 + 5 + 5 = 42.1 cm

Hauteur : 21.5 cm


Super, vous avez votre rectangle, il reste à établir la base pour faciliter la couture au niveau de la tranche de votre carnet.


Au centre de cette couverture (aussi bien horizontal que vertical), j'ai tracé un rectangle correspondant à la tranche et donc aux 10 cahiers rassemblés de 2.5 cm de large et 21 cm de hauteur. Chaque cahier fait 2 mm d’épaisseur pour ma part.


J'ai donc tracé 10 traits verticaux correspondant au centre de chaque cahier, centré par rapport au milieu de la tranche et séparé chacun de 2 mm.

Sur chacun de ces traits, il faudra marquer les points de reliure. Pour cela, partez du centre (vertical) de votre tranche et voyez de combien vous souhaitez espacer vos coutures. Personnellement, je les ai espacées de 1.5 cm, j'aurai pu faire plus (mais au moins ça ne bougera pas!!).


Chaque point de couture d’un cahier doit être parallèle à celui du voisin.

Une fois, les points tracés, vous pourrez les perforer au poinçon pour faciliter le passage de l’aiguille.



J'espère ne pas vous avoir perdu :) Donc voici un schéma explicatif, rien de tel qu'une image.



NB : si vous n'êtes pas super précis sur la découpe de votre couverture, ce n'est pas gênant, vos rabats seront plus longs ou plus courts.



4- Perforez vos cahiers

Vous venez de perforer votre couverture, il faut faire de même avec tous vos cahiers.


Vos cahiers doivent être alignés le plus possible. Bon pas de panique, si quelques décalages sont présents. Nous ne sommes pas des robots.

Mais quelques astuces peuvent aider.


Déjà, toujours bien tasser les cahiers dans le même sens. Les tenir ensemble avec une pince ou plusieurs, pour qu’il ne bouge pas pendant la perforation.


Réalisez un guide en carton avec vos perforations identiques à la couverture pour faciliter la mise en œuvre.




Placez ce guide à l’intérieur du cahier et perforez aux endroits marqués en inclinant légèrement le poinçon pour bien perforer le centre du cahier.


Répétez pour tous vos cahiers.


5 - Cousez vos cahiers à la couverture



La règle générale de calcul du fil est de prendre n (le nombre de cahiers) * hauteur du carnet en longueur de fil.


Dans mon cas : 10 * 21 = 210 cm de fil. Bon pour mon choix de point, il m’a fallu environ 3 fois ce chiffre :).


Commencez par le fond de votre carnet donc le cahier le plus proche du dos. Et cousez selon le schéma.


Le nœud du fil se trouvera entre l’extérieur du 1er cahier et l'intérieur de la couverture.


Dès que vous arrivez au second cahier, faîtes de même mais en redescendant. Ainsi de suite jusqu’au 10ème cahier.




NB : après réflexion, Il aurait été plus rapide de coudre ensemble les carnets et ensuite de les coudre à la couverture pour alléger les coutures (et ainsi alléger le nombre de perforation de la tranche).



6 - Décorez votre carnet


Vous avez fait le plus dur et vos doigts le sentent. Viens le moment de la détente. Décorez votre carnet selon vos envies.


J’ai choisi de faire passer un ruban dans la couture au centre de la tranche pour pouvoir fermer mon carnet (et cacher un fil un peu disgracieux à ce niveau). J’ai mis quelques breloques aux 2 bouts.

Vous pourriez aussi mettre des œillets sur la couverture au centre à l’avant et au dos pour faire passer un cordon.




Et voilà après quelques heures de travaux, le carnet est prêt.


Et c'est plutôt jouissif.



A vous de jouer


J'espère que cet article vous a plu et vous permettra de vous lancer.


N'hésitez pas à poser vos questions et à partager vos expériences, à montrer vos travaux.


Je vous souhaite de belles créations par vos petites mimines.


Pour ne rien rater des futurs articles, inscrivez vous à la newsletter du site en bas de page et suivez moi sur mes comptes instagram @blaciynhaa et @blaciynhaablog

​©2019-2020 par Blâçiy Nhaa avec Wix

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Pinterest
  • Youtube